Josette Wouters


Wouters

La petite grenouille aux pieds bleus
Le petit poireau qui ne voulait pas devenir de la soupe
Le premier carnaval de Ptit chat Tigrou
La petite étoile froufroutante



Biographie de J. Wouters.


Au gré des déplacements de sa famille, J. Wouters (Josette Wouters) a sillonné le Nord de la France : Colleret où ses parents étaient réfugiés à la fin de la guerre. Petit Fort Philippe où ils sont revenus. Malo les Bains pour le travail de son père tout comme Haumont où elle découvre la ville sidérurgique et la campagne. Cambrai où elle est pensionnaire de la classe de Seconde jusqu’au bac Philo. Et enfin Berlémont où elle commence à travailler.

Elle suit son mari à Lille et elle reprend des études en 1969 qui la mènent à la licence de lettres modernes et au Capes. Puis elle le suit à nouveau quand il est nommé près d’Arras. A la naissance de son premier petit-fils en 1991, elle prend l’habitude d’écrire pour les enfants.
En 2002, c'est le retour au Petit Fort Philippe où elle écrit désormais à plein temps.


Sa bibliographie.

* Sous la signature J. Wouters, elle fait paraître tout d'abord L'esplanade des pingouins (Thélès 2003) puis une nouvelle publiée en 2006 par la médiathèque de Grand Fort Philippe : Le Cap de la Hague.
Le passage à canote
(Les éditions Nord Avril) publié 2006, la place dans les librairies de la région.
Elle se tourne ensuite vers le polar avec Chiens d'Arras (Ravet-Anceaux 2007, collection Polars en Nord) avant de publier Au pied du sémaphore (Les Editions Nord Avril 2008) qui constitue la suite de Le passage à canote.
Puis vient un second polar Clair de loups (Ravet-Anceaux 2008, collection Polars en Nord) suivi par une nouvelle policière : Les oreilles du Mickey (Ravet-Anceau 2009, Polars en Nord, in Des nouvelles de Coudekerques-Branches).

* Sous son nom complet, Josette Wouters, elle sort son premier conte La petite grenouille aux pieds bleus illustré par Sophie Leta (Les Edition Nord Avril 2008) et deux romans d'aventures pour jeunes adolescents Rififi à Sainte Enimie (Airvey 2008) puis Et les Zoulous, mon loup ? (Arvey 2009).

(Photo de Patrice Charlemagne).